Bilan commun de pays 2012

Resource date: 2013

Le bilan commun de pays (CCA) et le plan cadre des Nations Unies pour l'aide au développement (UNDAF) sont deux instruments clefs du processus de réforme du Système des Nations Unies (SNU) pour rendre plus cohérent et efficace son appui aux efforts de développement du pays hôte.

Le but visé à travers l'élaboration du CCA à Madagascar est de fournir une analyse profonde et actualisée des problèmes de développement et des priorités qui s'imposent pour les prochaines années, avec l'indication des avantages comparatifs du Système des Nations Unies. En effet, le CCA doit servir de base à la planification stratégique, dans le cadre du processus d'élaboration de l'UNDAF. Ce document a été rendu obligatoire car, depuis 2012 et compte tenu de la crise politique qui dure depuis 2009, Madagascar ne dispose plus de plan de développement à moyen terme.

Pour initier le processus, l'équipe pays a élaboré et adopté une feuille de route, en accord avec le gouvernement, pour réaliser un ensemble de travaux d'analyse sectorielle et thématique. Trois étapes ont été observées pour la conduite du CCA 2012 :

- Une série de formations des membres des agences des Nations Unies et de certains partenaires nationaux sur les principes et les principales étapes à respecter devant guider la préparation du CCA et de l'UNDAF (mars - avril 2012) ;

- Un groupe de consultants, recrutés par le SNU, a proposé dans un premier temps des documents d'étapes portant sur quatre thèmes majeurs (secteurs productifs, secteurs sociaux, gouvernance et environnement) et dans un second temps des groupes de travail ont été mis en place pour conduire des exercices participatifs dans l'identification et l'analyse des causes des problèmes et des solutions possibles; ce processus s'est étalé de mai à octobre 2012 ;

- Un atelier de validation du CCA, sur la base d'un document de synthèse des principaux problèmes de développement et des grands défis à réaliser durant les prochaines années, a été organisé le 14 novembre 2012 avec la participation de tous les partenaires nationaux (gouvernement, société civile et secteur privé), les agences du SNU et les partenaires techniques et financiers (PTF).

En conformité avec les directives de janvier 2010 du groupe des Nations Unies pour le développement au sujet du processus préparatoire d'un UNDAF, l'analyse des problèmes clés de développement, de gouvernance et du développement des secteurs sociaux a été fondée sur l'approche axée sur les droits humains (ADH) prenant en compte la question genre. L'analyse a aussi pris en considération la question du développement durable permettant de mieux intégrer les questions de gestion durable des ressources naturelles et les changements climatiques. Enfin, elle a examiné la capacité des titulaires de droits, en tant qu'individus ou communautés à réaliser ou à revendiquer leurs droits et ceux des débiteurs comme l'Etat et les collectivités locales.